Libra la Cryptomonnaie Mondiale

Cet article présente le projet Libra une devise et une infrastructure financière mondiale et simple, au service de milliards de personnes, axé sur une nouvelle blockchain décentralisée, une cryptomonnaie de faible volatilité et une plate-forme de contrats intelligents. La combinaison de ces éléments vise à créer une nouvelle opportunité de services financiers innovants et responsables.

Défis actuels

Grâce à l’avènement de l’Internet et du haut débit mobile, des milliards de personnes dans le monde ont aujourd’hui accès à des connaissances et des informations universelles, à des communications de haute fidélité et à un large éventail de services plus pratiques et moins coûteux. Ces services sont aujourd’hui accessibles à partir d’un smartphone à 40 dollars, où que vous soyez dans le monde (ou presque).

Cette connectivité a stimulé l’autonomie économique en offrant à davantage de personnes l’accès à l’écosystème financier. Les entreprises technologiques et les institutions financières ont également trouvé ensemble des solutions pour accroître l’autonomie économique dans le monde entier. En dépit de ces progrès, de larges
sections de la population mondiale sont encore laissées pour compte : 1,7 milliard d’adultes dans le monde sont encore exclus du système financier et n’ont pas accès à une banque traditionnelle, alors qu’un milliard d’entre eux possèdent pourtant un téléphone portable et que près d’un demi-milliard ont accès à Internet.

Pour beaucoup, certains aspects du système financier ressemblent aux réseaux des télécommunications avant l’ère de l’Internet. Il y a vingt ans, le coût moyen pour l’envoi d’un texto en Europe était de 16 centimes par message.

Aujourd’hui il suffit d’avoir un smartphone et un forfait de données de base pour pouvoir communiquer gratuitement dans le monde entier. À l’époque, le coût des télécommunications était élevé mais uniforme, alors qu’aujourd’hui, les personnes qui en ont le plus besoin n’ont pas ou peu accès aux services financiers. Ce sont ces personnes qui en subissent les conséquences, en termes de coûts, de fiabilité ou de la capacité à envoyer de l’argent sans encombres.

Aux quatre coins du monde, les gens avec des moyens limités paient davantage pour bénéficier de services financiers. Le capital durement gagné est érodé par des charges, qu’il s’agisse de frais de versement, de virement, de découvert ou encore de distributeurs de billets. Les prêts sur salaire peuvent entraîner des taux d’intérêt annualisés de 400 pourcents ou plus, ainsi que des frais financiers pouvant atteindre jusqu’à 30 $ pour un emprunt de 100 $ seulement.

Lorsqu’on leur demande pourquoi elles restent en marge du système financier existant, les personnes sans services financiers indiquent qu’elles ne disposent pas de fonds suffisants, que les frais sont trop élevés et imprévisibles, qu’elles vivent trop loin d’une banque, ou qu’elles ne disposent pas de la documentation nécessaire.

Les blockchains et les cryptomonnaies présentent des propriétés uniques qui peuvent potentiellement résoudre certains problèmes d’accessibilité et de fiabilité. Parmi celles-ci, on compte : la répartition de la gouvernance, qui garantit qu’aucune entité ne peut contrôler le réseau de façon isolée, un accès libre, qui permet à toute personne disposant d’un accès Internet d’y participer et, enfin, la sécurité offerte par la cryptographie, qui permet de protéger l’intégrité des fonds.
Mais les systèmes de blockchains existants ne sont pas encore utilisés de manière courante. L’utilisation des blockchains et des cryptomonnaies existantes par le marché de grande consommation a jusqu’ici été entravée par leur volatilité et leur manque d’évolutivité. À cause de ces caractéristiques, leur fonction en tant que réserve de valeur et intermédiaire des exchanges reste encore limitée. Certains projets ont également
tenté de perturber le système existant et de contourner la législation, au lieu d’innover sur le plan de la conformité et de la législation pour aller plus loin dans la lutte contre le blanchiment d’argent. Nous sommes convaincus que la collaboration et l’innovation avec le secteur financier (notamment avec des régulateurs et experts provenant de divers secteurs) est le seul moyen de garantir que ce nouveau système repose sur un cadre durable, sécurisé et fiable. Cette démarche peut également conduire à une véritable avancée vers un système financier mondial low-cost, plus accessible et plus connecté.

Opportunité

 

Avant d’entamer ce nouveau chapitre ensemble, il nous semble important de présenter nos convictions, afin d’aligner les attentes de la communauté sur l’écosystème que nous désirons cultiver autour de cette initiative :
• Nous sommes convaincus que davantage de personnes devraient avoir accès à des services financiers et à des capitaux bon marché.
• Nous sommes convaincus que chacun dispose du droit inhérent de contrôler le fruit de son travail légal.
• Nous sommes convaincus qu’une circulation monétaire mondiale, libre et instantanée créera d’immenses opportunités économiques et commerciales dans le monde entier.
• Nous sommes convaincus que la confiance du public pour des formes de gouvernance décentralisées va graduellement se renforcer.
• Nous sommes convaincus qu’une devise mondiale et une infrastructure financière doivent être conçues et régies comme un bien public.
• Nous sommes convaincus que le développement de l’inclusion financière, le soutien des intervenants éthiques et la défense continue de l’intégrité de l’écosystème relèvent de notre responsabilité commune.

Présentation de Libra

Le monde a profondément besoin d’une devise numérique fiable et d’une infrastructure qui, ensemble, pourront concrétiser les promesses de « l’Internet de l’argent ».
La protection de vos actifs financiers sur votre appareil mobile doit être simple et intuitive. Un transfert d’argent mondial doit être aussi simple et économique (sans compter encore plus sûr !) que l’envoi d’un texto ou le partage d’une photo, quels que soient votre lieu de résidence, profession ou salaire. L’arrivée de produits innovants et de nouveaux acteurs dans l’écosystème réduira les obstacles à l’accès et le coût du capital pour chacun, tout en aidant davantage d’individus à effectuer des paiements plus facilement.
Le moment est venu de créer un nouveau type de devise numérique basé sur la technologie blockchain. La mission de Libra est le développement d’une devise et d’une infrastructure financière mondiales simples, au service de milliards de personnes. Libra est composée de trois éléments qui forment ensemble un système financier plus inclusif :

1. Ce système repose sur une blockchain sécurisée, évolutive et fiable ;

2. Il est soutenu par une réserve d’actifs conçue pour lui offrir une valeur intrinsèque ;

3. Il est gouverné par l’association indépendante Libra, qui est chargée de guider l’évolution de l’écosystème.

La devise Libra repose sur « la blockchain Libra ». Comme son but est d’atteindre une audience mondiale, le logiciel qui met en œuvre la blockchain Libra est open source. Il peut ainsi être utilisé par tous et répondre aux besoins financiers de milliards de personnes. Imaginez un écosystème libre et interopérable de services financiers, créé par des développeurs et des organisations pour aider les particuliers et les entreprises à détenir et à transférer des Libra au quotidien. Grâce à la prolifération des smartphones et des réseaux Internet sans fil, de plus en plus de personnes pourront être en ligne et avoir accès à la Libra par le biais de ces nouveaux services. Pour permettre à l’écosystème Libra de concrétiser cet objectif au fil du temps, la blockchain a été développée dans une optique d’évolutivité, de sécurité, d’efficacité de stockage et de débit, ainsi que pour favoriser son adaptabilité future. Poursuivez votre lecture pour découvrir une présentation de la blockchain Libra, ou consultez le document technique.
La devise s’appelle la « Libra ». Il est important qu’elle soit acceptée dans de nombreux endroits et facilement accessible par ceux qui souhaitent l’utiliser. En d’autres termes, les gens doivent savoir qu’ils peuvent l’utiliser et que sa valeur restera relativement stable au fil du temps. Contrairement à la majorité des cryptomonnaies, la Libra est entièrement garantie par une réserve d’actifs réels. Divers dépôts bancaires et titres gouvernementaux à court terme seront conservés dans la réserve Libra pour chaque Libra créée,  afin de renforcer la confiance envers sa valeur intrinsèque. La réserve Libra sera administrée dans l’objectif de préserver la valeur de la Libra au fil du temps.